On nous demande souvent à nous les « psys » quelles sont nos différences, singularités et complémentarités. Quelques repères :

psychologue

Un psychologue est un professionnel qui a suivi cinq années d’études dans une université enseignant la psychologie dont les grandes disciplines sont la psychologie du développement, la psychologie clinique et psychopathologie, la psychologie cognitive et la psychologie sociale. Son cursus comprend également des enseignements importants en épistémologie, psychophysiologie, pharmacologie, psychométrie et statistique. Le diplôme de psychologue amène à travers, et au sein même, de la spécialité choisie pour les deux dernières années à des métiers qui peuvent être très différents dans leur exercice. Le code de déontologie qui rassemble la profession : www.codededeontologiedespsychologues.fr/LE-CODE.html

 

AVEC LES DEUX Spécialités que j’exerce :

 

psychologue du travail

Spécialisé en psychologie sociale et du travail, ce psychologue a une connaissance du monde du travail et du système des organisations plus approfondie avec, suivant son parcours, une connaissance et une expérience plus ou moins étendue des métiers, du recrutement, de la pratique de bilans de compétence, de l’orientation et de la reconversion professionnelle, de la gestion des compétences et de carrière, de la formation professionnelle, de l’adaptation de poste, des risques psychosociaux, des orientations stratégiques en matière d’organisation et de ressources humaines… Fort de son écoute, son observation, son questionnement et son analyse et selon ses clients (entreprises, dirigeants, managers, collaborateurs, personne en recherche d’un emploi…) et leurs situations, il est amené à diagnostiquer, accompagner, préconiser et/ou conseiller.

 

Psychothérapeute

Un Psychothérapeute est médecin psychiatre ou titulaire d’un master 2 en psychologie ou exerce au titre de la reconnaissance de son expérience professionnelle, acquise avant l’encadrement du titre en 2010. Le psychothérapeute, à travers le lien de sécurité et de confiance qu’il créée avec la personne qu’il reçoit, apporte un soutien psychologique et accompagne par son écoute et son questionnement, la prise de conscience et la recherche de solution. Selon sa formation et son approche, les techniques peuvent être très variées mais visent toutes un mieux-être, un retour à l’équilibre.

 

 

psychiatre

Un psychiatre est un médecin spécialisé en santé mentale. Il diagnostique, traite et tente de prévenir la souffrance psychique et les maladies mentales. Il peut proposer au patient un traitement médicamenteux ou une hospitalisation. Le médecin psychiatre est un spécialiste de la prescription des médicaments psychotropes, et il a accès à la prescription d’examens complémentaires (IRM, prise de sang), d’arrêts de travail ou de certificats, contrairement au psychologue, qui n’est pas médecin. D’autres médecins peuvent prescrire des psychotropes, sans avoir nécessairement de formation spécifique. Tout comme le psychologue, le psychiatre peut pratiquer la psychothérapie selon diverses méthodes et selon sa formation.

Source wikipedia janvier 2018

psychanalyste

Un psychanalyste est un professionnel formé sur le plan théorique et pratique à mener des cures psychanalytiques. La pratique de psychanalyste est fondée sur la reconnaissance d’une formation théorique et clinique, au sein d’une école de psychanalyse, à laquelle le psychanalyste reste en règle générale affilié au-delà de sa formation. Le titre de psychanalyste n’est pas un titre protégé, toutefois, avoir soi-même fait une cure psychanalytique est le prérequis essentiel pour commencer une formation dans le cadre d’une association psychanalytique.

Source wikipedia janvier 2018

psychopraticien ou thérapeute

Comme le psychothérapeute et le psychanalyste, il accompagne les personnes dans leur nécessité ou souhait de changement vers un mieux-être. Selon sa formation et son approche, les techniques sont tout aussi variées et peuvent être identiques à celles d’un psychothérapeute. Ces titres ne sont pas réglementés.