Le coaching est l’accompagnement d’une personne ou d’une équipe dans l’accomplissement et la réussite de ses projets, qu’il soit professionnel ou personnel.

 

Un coaching individuel peut-être sollicité dans une nombre varié de situations : bilan de carrière, orientation ou reconversion professionnelle, changement de poste, nouveaux objectifs à atteindre, amélioration des performances, responsabilités d’encadrement, préparation à un examen ou une situation à enjeu telle une prestation oratoire, conciliation de vie personnelle et professionnelle, conflit relationnel, conflit avec soi-même, perte de confiance, épuisement professionnel (burn out, bore out, brown out)… Un coaching peut aussi être collectif notamment dans le cadre de cohésion d’équipe et de mise en place de projet.

 

Quelle différence avec la thérapie ?

Les situations de départ et les objectifs.

La frontière entre thérapie et coaching peut paraitre mince tant la posture de celui qui l’exerce peut-être proche (écoute sans jugement, compassion sans pitié, empathie, recadrage, questionnement). Ces modes d’accompagnement amènent, tous deux, à mieux se connaître, se comprendre, dépasser ses blocages et trouver son équilibre de vie.

La spécificité va résider d’une part sur l’état de santé de la personne (étymologiquement thérapie signifie « servir, prendre soin de, soigner, traiter ») et d’autre part sur la réussite d’un projet individuel ou collectif (coaching).

Certains diront donc que l’un a pour vocation de soulager la personne (thérapie) d’un dysfonctionnement psychologique (anxiété, dépression, dissociation, dépendance, schizophrénie, traumatismes, schémas répétitifs…) et l’autre d’aborder un changement, tel que surmonter une difficulté passagère (stress, conflit, épuisement, démotivation…) ou faire face à un nouvel enjeu (changement de poste, d’organisation, d’orientation, de création d’entreprise…).

Dans une situation de coaching, il peut y avoir une envie de se connaitre, une difficulté passagère à traverser, un virage à prendre, un changement à aborder avec sérénité, une décision à prendre… la visée est d’atteindre l’objectif que l’on voit poindre. Souvent l’on parle de « client » pour ces personnes qui décident de solliciter un coach pour les accompagner. Le coaching leur permet de se sentir confortable, efficient et confiant dans ce passage et d’apprendre à traverser les suivants. Dans le sens anglais et psychologique du terme cela ne signifie pas que la personne est une consommatrice mais qu’elle est volontaire, déterminée et souhaite s’investir.

En thérapie, il y aurait nécessité de se re-connaitre, de faire face à une situation douloureuse et envahissante, de se séparer d’une addiction, d’une dépendance, d’une dépression, d’insomnies, d’idées noires ou toute autre entrave à sa liberté… Souvent l’on parle de « patient » pour ces personnes qui décident de solliciter un thérapeute. La thérapie leur permet de retrouver de la sécurité et de la liberté avec elle-même et avec les autres. On les appelle souvent « patient » peut-être parce que la patience est une véritable alliée pour rééquilibrer sa santé… mais pour autant la personne est là aussi invitée à être actrice, auteure et engagée.

 

Quel point commun avec la thérapie ?

Dans les deux cas, la personne est actrice, auteure et engagée et le thérapeute ou le coach, présent, à l’écoute et sans jugement. Les techniques utilisées peuvent être similaires.

 

PARTENAIRES : L’école de la coopérationAPC Management – Conseil et formation, Club MediLa Fabrique du Changement,Atlantique Médiation, Un parrain 1 emploi, Entreprises dans la cité